La rééducation et la réinsertion des personnes handicapées par le sport ne sont plus à prouver. Si le sport est un bienfait pour les valides, il est une nécessité pour les sportifs handicapés.   Il y a donc apparition de nouvelles disciplines comme le ski assis ce qui était inimaginable il y a 20 ans. Qu'ils soient handicapés d'un membre ou de plusieurs, mal ou non-voyants, qu'ils soient hommes ou femmes, chacun a maintenant accès au ski alpin.

Le ski alpin est accessible à tous types de handicaps : paraplégiques, tétraplégiques, amputés, infirmes moteurs cérébraux (IMC), non voyants et mal voyants, personnes atteintes d'un handicap physique entraînant une perte fonctionnelle.


Le ski alpin se pratique en loisir ou en compétition, le but est de s’adonner au plaisir de la glisse et à la découverte des grands espaces.Ce sport est accessible à tous, pratiquant confirmés ou débutants, assis ou debout, non-voyants.cette activité de pleine nature offre, une intégration complète, de véritables possibilités d’évolution.

Le Club d'Handisport Lyonnais propose des journées ski. 

Des accompagnateurs sont la pour encadrer l'activité.

 

Plusieurs Formules existent : 

-1 Journée Découverte

-2 Sorties Passeport 

-3 Sorties et plus 

Le Comité du Rhône Handisport Métropole de Lyon propose une Formation d'accompagnateur Handiski. 

Vous sera appris: 

-handicap et ski 

-Description et Manipulation du Matériel 

-Accompagnement de coque/non voyant